facebook icon
youtube icon
youtube icon
Les maisons du voyage
Découvrez toutes nos destinations
01 53 63 13 43
 

Nos expositions

Située dans le périmètre de Saint-Germain-des-Près à Paris 6ème, La Maison des Etats-Unis est une véritable fenêtre ouverte sur l'Amérique du Nord, avec une chorégraphie bien rôdée qui déroule tout au long de l'année des expositions consacrées à l'histoire et aux artistes du continent nord américain.

Nos expositions sont en accès libre du lundi au samedi, de 10h à 19h, alors découvrez-les sans tarder.



 Notre programmation se retrouve dans nos rencontres culturelles qui proposent forum, conférences et ateliers permettant d’aborder avec un nouveau regard les différents aspects des destinations. Une façon de découvrir un pays avant mais aussi après votre voyage.

N'hésitez pas à consulter régulièrement nos sites internet et à vous inscrire à notre newsletter. Vous serez ainsi certain d’obtenir toutes les informations concernant notre programmation.

Tel : 01 53 63 13 43
Par mail : conferences@maisondesetatsunis.com
La Maison des Etats-Unis - 3 rue Cassette 75006 Paris

Téléchargez les rencontres culturelles de La Maison des Etats-Unis.

(Merci de bien vouloir noter que l'exposition Les Amériendiens et la Nature s'est terminée le 1er avril 2016)

Exposition 2016

Les Amérindiens et la Nature
Du 1er février au 1er avril 2016

Cette exposition réunit des photographies de 1870 à 1910. Les "attrapeurs d'ombres", comme les Indiens appelaient les photographes, ont sillonné un territoire inconnu, avec pour unique récompense de leur hardiesse des photographies rendant fidèlement le caractère spectaculaire des paysages, des scènes de vie et des portraits de ces Indiens lointains.
La fragilité de la nature est plus que jamais une préoccupation, comme ne peut que le prouver notre actualité écologique et politique. A travers sa collection de fabuleux tirages, Françoise Perriot illustre le thème universel de l’appartenance au monde naturel. Le modèle des Indiens indissociable de la nature d’Amérique du Nord n’est pas choisi par hasard. Ils ont inauguré le chemin de la conscience écologique moderne ouvrant la voie aux réflexions et actions mises en place aujourd’hui.

Expositions 2015

Jazz, the sound of New York
Du 18 mai au 25 septembre 2015

" Si le jazz est un cri, c'est celui de New York".
Depuis plus de 25 ans, Philippe Lévy-Stab associe l'art de la photographie à celui du jazz par des portraits d'artistes qui représentent cette musique. Il a réalisé de nombreuses expositions personnelles en France, en Asie, aux Etats-Unis et quelques expositions collectives aux côtés des plus grands noms de la photographie: Henri Cartier-Bresson, Roy DeCarava, bruce Davidson, James VanDerZee, Edward Weston, Gordon PArks, Carl Van Vechten...

 


Femmes du Monde
Du 2 mars au 13 mai 2015

Peintures de Fabrizio Ruggiero et Simon Clavière-Schiele, et photographies de Marc Riboud et Floriane de Lassée.
Elégantes, passionnées, insoumises, combattantes, nobélisées, adulées parfois sacrifiées, toutes sont des femmes d’exception.
Certaines célèbres, telles celles qui figurent dans la galerie de portraits peints par Fabrizio Ruggiero, d’autres de simples anonymes, aussi ordinaires qu’extraordinaires, et qui au quotidien portent la moitié du Ciel, telles les femmes photographiées par Marc Riboud, Floriane de Lassée et la grande peinture de Simon Clavière-Schiele.

Exposition 2014

Murmures des Amériques - Graffiti et Street art aux Etats-Unis
Du 27 mai au 18 septembre 2014

Graffitis éphémères ou fresques gigantesques, les peintures murales sont un mode d’expression libre, spontané et ancestral. Frédéric Soltan et Dominique Rabotteau, sa compagne, se sont intéressés à ce projet parce qu’elles sont le reflet de tous les murmures et de tous les cris de notre monde. De Philadelphie à Washington, de New-York à Los Angeles, de San Francisco à Miami, les murs des villes américaines portent tous, les doutes et les craintes, les combats et la violence, l’espoir d’un monde meilleur et plus juste. Ce projet photographique qui témoigne d’une histoire écrite le plus souvent par des anonymes, a fait l’objet d’un livre Murmures du Monde paru aux éditions de La Martinière en septembre 2012. Par ailleurs ils ont produit et réalisé de nombreux documentaires pour France Télévisions et plus particulièrement pour les émissions « Thalassa » et « Faut pas rêver ».  


New York regards
Du 20 janvier au 22 mai 2014

Photographies et dessins de Laure Fissore
Cette jeune artiste est une grande voyageuse, qui collabore régulièrement avec la presse (Feuilleton, Long Cours, A/R, Bouts du monde, ou encore le label No Format). Diplômée de l’Ensad, elle « croque » ses voyages depuis plusieurs années. Au retour d'Arménie, elle remporte le 1er prix du concours de carnets de voyage du quotidien Libération. En rentrant de Sibérie, elle expose « Impressions sibériennes » à la Fnac Montparnasse et au musée de La Poste de Paris. Et quand elle part à New York, en 2011, elle se fait publier pour la première fois. Un livre sans texte, un voyage contemplatif et graphique à travers la ville (New York, Éditions Nomades) où les mots seraient de trop, tant l’instant est justement saisi. Elle nous présente dans cette exposition son travail sur New York. Un travail complexe et subtil qui naît de prises de vue. Car c’est en photo que le voyage artistique a commencé. Capturer les lignes, les courbes, les visages, les perspectives, pour saisir la ville et ses nuances. De la photographie, rigide, structurante et inspirante, naît en parallèle le dessin, le croquis, sa poésie. Des bouts de papiers, des morceaux de vie qui s'assemblent, se répondent, racontent l'énergie de la ville. De multiples points de vue, un voyage à New York, un voyage à travers une technique, un regard, celui de l’artiste. En partenariat avec Editions Nomade.

Expositions 2013

Martin Luther King: "I have a dream"
Les 50 ans d'un discours qui a contribué à changer le monde (août 1963-août
2013).

Du 23 septembre 2013 au 17 janvier 2014

Le symbole n'a échappé à personne: c'est sur la Bible d'Abraham Lincoln et sur celle du pasteur Martin Luther King que Barack Obama a prêté serment, le 21 janvier dernier, pour son deuxième mandat de président des Etats-Unis d'Amérique. Assassiné en 1968 à l'âge de 39 ans, le pasteur noir d'Atlanta a marqué pour toujours de son empreinte le peuple américain. Son discours « I have a dream », prononcé à l'issue de la grande « Marche sur Washington » du 28 août 1963, n'a pas cessé d'habiter les consciences de millions et de millions d'hommes. Cependant, Martin-Luther King s'inscrivait dans un combat qui avait commencé dès le XIXe siècle. L'exposition rappellera les grandes étapes de cette marche du peuple noir d'Amérique pour sa libération. Elle donnera à voir quelques-uns des grands moments de la lutte des droits civiques dans les années 1950-1960.


Les Amérindiens du Québec, histoire et actualité
Du 3 juin au 18 septembre 2013

À travers portraits et scènes contemporaines, agrémentés d’images d’archives, présentation de certaines nations amérindiennes du Québec : Atikamekw, Algonquins, Innus, Wendats ou encore Mohawks.

La photographe est également la commissaire de l’exposition dans laquelle elle propose un aperçu de son travail auprès des premiers peuples du Canada. Dans une démarche d’information sur les réalités des autochtones, elle réalise un travail photographique entre art et reportage, baptisé MYHEARTISRED, Mon cœur est rouge, en référence à la nation Rouge, les Amérindiens.

La photographe a vécu plusieurs mois dans différentes communautés au Québec, au Nouveau-Mexique et en Arizona. Aurélie Debusschère, dont le nom artistique est Mayoke, s’applique à faire connaître la diversité des nations amérindiennes via la photographie et le documentaire vidéo, tout en apportant également un soutien stratégique en développement écotouristique local aux communautés, en tant que consultant en tourisme.

Partenariats: Commission Canadienne du Tourisme, Quebec Orignial

 

Expositions 2012

Prix de la photographie des Maisons du Voyage 2012
Du 27 décembre 2012 au 19 janvier 2013

Depuis 20 ans Les Maisons du Voyage ont vu naître une communauté de voyageurs qui a fait du voyage un art de vivre. Un style, un état d’esprit qui ont profondément renouvelé les codes des agences de voyages. Inspirés par un public cultivé et indépendant, exigeant et esthète, nos catalogues comme nos lieux ou nos sites internet ont toujours privilégié l’image. Des grands maîtres tel Marc Riboud à des talents parfaitement inconnus, nos pages s’enrichissent chaque jour d’instantanés de voyage envoyés par nos clients. De cette expérience est née l’idée de ce Prix.

Organisé pour la première fois du 18 septembre au 21 octobre 2012 via notre page Facebook, le Prix de la Photographie des Maisons du Voyage donne lieu à une exposition exceptionnelle dans nos 3 agences de voyages situées autour de la place Saint Sulpice.

Sur le thème des horizons lointains, un jury de professionnels renommés (François Hébel, directeur des Rencontres de la photographie d’Arles, Daniel Leconte, réalisateur et producteur de Doc en stock et Patricia Tartour, PDG et fondatrice des Maisons du Voyage) a désigné la photo qui remporte le prix du jury ainsi que les meilleures photos de ce prix parmi des milliers de clichés participants. Le prix du public est également exposé.


Ce sont ces meilleurs clichés que nous vous proposons de découvrir dans cette exposition qui vous emmènera aux quatre coins du globe.

 


Imag'in Paper
Photographies et papiers peints de Marie Mons

Du 29 mai au 13 septembre 2012


Inspirée par des clichés réalisés aux Etats-Unis (New York et Côte Ouest), la graphiste française Marie Mons a crée une collection de papiers peints qui reflète l'esprit, l'histoire et la culture de certains espaces urbains dans l'imaginaire collectif citadin. Le détail pris sur le vif devient trace mémorielle qui gagne en mouvements lorsqu'il est répété à l'infini comme motif sur les murs. "Desire", "Darkness", " Melancholy" sont autant d'impressions imaginées pour recréer une ambiance qui n'est pas sans rappeler celles des bas-fonds de New York, l'aspect sombre du Bronx, les histoires secrètes, dévoilées au détour d'une rue par des graffitis géants.

À la rencontre des vestiges de la côte Ouest, l'errance se poursuit dans un espace abandonné ponctué par une signalétique omniprésente. Pour la graphiste, le jeu s'arrête lorsque la pièce habillée de ses plus beaux atouts devient le témoin d’une histoire.

Des sérigraphies sont parfois gérées sur les papiers peints. Envisagés comme des traces mémorielles de la ville et des espaces reproduits à l’infini, les papiers peints deviennent outils graphiques, pour faire de l’espace un endroit unique & individuel. Un projet qui met en abîme celui qui s'y promène et brouille tout repère avec la réalité.


 

Expositions 2011

Une blonde à Manhattan
Exposition de photographies de Marilyn Monroe par Ed Feingersh

Du 31 mai au 7 octobre 2011

A l’occasion de la parution du livre d’Adrien Gombeaud , Une blonde à Manhattan, aux éditions Serpent à Plumes, présentation en grand format des images du reporter Ed Feingersh rarement montrées en public. Prises à New York , une semaine de mars 1955, elles témoignent du quotidien de la star en pleine transition. Elles appartiennent aux archives Michael Ochs, conservées et restaurées par Getty Images.

En partenariat avec Le Serpent à Plumes, Getty Images et l’Office du Tourisme de New York City.

 


Jazz Continuum
Du 18 janvier au 27 mai 2011

Samuel Nja Kwa présente le résultat de sa recherche sur le jazz, compris comme une "création africaine hors d’Afrique".

La sélection de portraits d’icônes du jazz contemporain et de leurs témoignages illustre l’évolution de cette musique en intégrant à ses origines africaines les multiples influences culturelles du continent américain.

Elle montre aussi la complicité entre le photographe et les artistes, unis par la même passion : le jazz et la mère Afrique.

 

 

 

Exposition 2010

VINTAGE AMERICA
Du 21 septembre 2010 au 14 janvier 2011

L’Amérique des années 1950 à 1970 fait encore rêver Patricia de Gorostarzu. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? De 2008 à 2010, munie de son imposante chambre photographique, elle a sillonné une vingtaine d’états sur 20 000 km environ. Elle nous rapporte de ses balades sur des routes qui n’en finissent jamais, un témoignage émouvant d’une Amérique où le temps semble s’être arrêté sur une époque légendaire. Derrière chaque image, on entend encore le « son vinyle » d’un air de rock’n’roll sortir d’un juke-box, des bribes d’un discours enflammé de Martin Luther King à la télévision, le ronronnement des 8 cylindres d’une voiture rutilante qui transporte une jeunesse belle et insouciante... Vintage America est un reflet sans paillettes, un témoignage étonnant de ce qu’il reste des vestiges du Rêve américain. La photographe nous livre encore des images insolites, qui nous apparaissent pourtant si familières et qui appartiennent définitivement à un autre temps.